Les enfants du dragon, forum de RP fantasy :: Un monde de fantasy en rp, avec des nains, des magiciens, des dragons, des lycans, des vampires et un univers vaste qui n'attend que vous pour s'étendre...
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 




Le sénat

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les enfants du dragon, forum de RP fantasy Index du Forum -> Les enfants du dragon, forum de RP fantasy -> la capitale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aramir Barca
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2009
Messages: 53
Localisation: contrées du nord

MessagePosté le: Jeu 24 Sep - 20:35 (2009)    Sujet du message: Le sénat Répondre en citant

Ce matin là, une assemblée générale du sénat avait été décidée. La plupart des sénateurs ignoraient pour quelle raison et les plus importants se contentaient de renifler avec dédain et de prendre l'air de ceux qui savent, sans donner de réponse. devant la grande porte, les hommes en robe de soie rouge brodée d'or (insigne de leur fonction) discutaient bruyamment tout en se bousculant. Plusieurs ne montraient qu'un intérêt superficiel, voire carrément inexistant, et ils étaient immédiatement sermonnés par les plus consciencieux de leur position, ceux qui passaient parfois pour les plus sages et parfois pour les plus fous.
Les députés s'installèrent dans les tribunes. Au centre, là où convergeaient tous les regards, se dressait Kratarus, toujours aussi digne dans une allure presque impériale. Il leva la main et le silence s'établit peu à peu. A ses côtés se tenait un jeune homme aux allures de paysans qui regardait partout avec des regards terrifiés. Karatus s'exprima d'une voix forte et claire:

- Messieurs, j'aimerais ouvrir cette session sur une nouvelle perturbante que je vient de découvrir. Les hommes bêtes sont sortis de l'ombre et ont déjà commencé à ravager nos contrées.

La fin de sa phrase fut noyée dans un brouhaha indescriptible. 
_________________
L'art de la guerre, c'est de soumettre l'ennemi sans combat.
Sun Zi


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 24 Sep - 20:35 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Karak le Borgne


Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2009
Messages: 34
Localisation: dans tes pires cauchemards

MessagePosté le: Mar 29 Sep - 18:54 (2009)    Sujet du message: Le sénat Répondre en citant

La foule était partagée entre la peur et la moquerie, la peur venant plutôt de ceux qui avaient peu de pouvoir, la moquerie étant réservée à ceux qui pensaient tout savoir.
"C'est insensé! dit l'un des plus véreux d'entre eux, Cela fait maintenant trois générations que ces erreurs de la nature n'ont donné signe de vie!
-Mensonges! dit l'un des plus sages, Les hommes-bêtes ont toujours été là, épiant nos faits et gestes et guettant le meilleur moment pour attaquer!
"C'est absurde!"conclut quelqu'un du même avis que le premier a avoir pris la parole.
Car les hommes étaient démocrates, et qu'ils ne savaient regarder la vérité en face, que ce soit par peur ou par prétendu savoir. Certains se doutaient que ce régime était mauvais, que l'on avait tort de donner la parole à tout le monde et que cela freinait les grandes décisions. Mais personne n'y pouvait rien. Après tout, pourquoi échanger un mauvais régime contre un autre?

_________________
ita missa est
(la messe est dite)


Revenir en haut
Aramir Barca
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2009
Messages: 53
Localisation: contrées du nord

MessagePosté le: Sam 17 Oct - 12:25 (2009)    Sujet du message: Le sénat Répondre en citant

Karatus leva le bras pour réclammer le silence. Il lui fallut un moment pour être obéi:
- Messieurs, la question n'est pas de savoir si les hommes-bête ont été repoussé ou s'ils ont toujours été là. Quelle que soit la réponse à cette question, aujourd'hui, ici et maintenant, ils sont parmi nous et convergent en direction de la capitale, comme une peste terrifiante. Nous devons à tout prix les arrêter. Aussi, je demande au Sénat de réfléchir à un moyen de régler le problème.
Les sénateurs reprirent leurs discutions, ou disputes auraient dit certains, à par que chacun parlait sans écouter les autres. Au centre de la pièce, le pauvre paysan se tordait les mains l'une dans l'autre. Il espérait que son village avait été préservé. Et il espérait que ces hommes en toge blanche se décideraient assez vite pour empêcher que toutes les fermes de son Pays ne brûlent. Il doutait férocement qu'ils y parviennent. 
_________________
L'art de la guerre, c'est de soumettre l'ennemi sans combat.
Sun Zi


Revenir en haut
Thorgan Tyliann


Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2009
Messages: 21
Localisation: forteresse naine

MessagePosté le: Sam 17 Oct - 21:24 (2009)    Sujet du message: Le sénat Répondre en citant

Le politicien véreux de tout à l'heure et ses amis clamèrent:
"Mais qui êtes vous pour oser prendre la parole pour instaurer la peur dans nos rangs? Un causeur de troubles? Après tout, pourquoi ne serait-il pas l'un de nos adversaires, une sale taupe au service de l'ennemi!
-Messieurs, je vous en prie, ce raisonnement est anti-constructif!" rétorqua un sage homme.
Et le vacarme reprit de plus belle. Finalement, Karatus commençait à se demander si avoir prévenu la population était une bonne idée. C'est alors qu'un général prit la parole:
"Messieurs, ceci n'est pas un canular (quand il prit la parole, tout le monde se tut). J'ai affronté certains de ces hommes-bêtes en revenant par ici. Ils ne sont pas à prendre à la légère. Ils sont menés par un chef. Les rescapés ayant entendus son nom disent que celui-ci est Karak le Borgne. Il semble être une sorte de leader religieux, comme un prophète ou autre chose de ce genre. Si je suis venu ici, c'est pour que le Sénat se décide enfin à lever une armée destinée à protéger la Capitale de cette nouvelle menace qui pèse sur nos épaules. Nous avons vaincus les serviteurs du Ténébreux autrefois. Maintenant, il revient à la charge. nous avons le devoir de lui faire face, ou ce ne sera pas seulement la fin de la race humaine. Ce sera la fin du monde!"

_________________
n'est folle que la folie
traduction:BASTON!!!


Revenir en haut
Aramir Barca
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2009
Messages: 53
Localisation: contrées du nord

MessagePosté le: Mar 20 Oct - 18:25 (2009)    Sujet du message: Le sénat Répondre en citant

Les politiciens gigotèrent sur leur sièges. Karatus hocha sombrement la tête. Voilà où il avait voulu en venir même s'il n'avait osé aborder le problème de front. Depuis des temps immémoriaux, la Capitale avait démantelé l'armée. C'était comme une allégorie de la fin de la guerre, comme si en se débarassant des soldats on aurait put se débarrasser de la guerre en son entier. Pendant des années, cette stratégie avait perdurée et la Capitale avait vécue en paix. Il y avait bien une milice, certes, et c'était d'ailleurs de là que provenait le Général, mais elle ne servait qu'à réprimander les malfrats, elle n'avait jamais eu pour but de vaincre une armée. Elle était trop faible.

- Moi, Patricien Garmur, m'oppose fermement à l'instauration d'une armée, c'est aller à l'encontre de nos principes. Pourquoi ne pas bafouer la République en son entier tant que vous y êtes? Vous allez nous faire entrer dans une ère de violence qui...
- L'ère de violence, elle a déjà commencé, fiente de Schrull! Eructa le Général. Il est temps de nous défendre ou nous serons exterminés.
- Et la milice, alors?
 
Karatus intervint alors:

- Le général Tchang a raison. Il nous faut une armée. La milice peut en servir de corps mais elle ne sera pas suffisante. Il faut pousser les civils à rejoindre ses rangs, et demander à tous les forgerons de s'occuper activement d'armes de boucliers et d'armures. Nous aurons besoin d'un matériel efficace si nous voulons éviter d'être réduits en pièces. Il y a des aventuriers qui courent les rues. Ces hommes qui luttent pour un honneur obsolète qui n'éxiste plus que dans les contes épiques narrés par les bardes sont les seuls à connaître suffisamment les arts martiaux. Nous aurons besoin de leur aide.

Les sénateurs chuchotèrent entre eux, faisant autant de bruit qu'une immense ruche active. Karatus inspira profondément. Si à ces seules commentaires, ils arrivaient encore à discuter, il n'osait imaginer ce qu'il adviendrait après ce qu'il avait à dire.

- Enfin, je veux que chaque bandit de grand chemin, chaque assassin, et que toutes les personnes ayant pris les armes contre le Sénat, et qui sont actuellement en prison, soient graciés à la seule condition ( à ce moment là, Karatus dut hausser le ton tellement les conversations allaient fort) à la seule condition qu'ils viennent rejoindre notre armée.
_________________
L'art de la guerre, c'est de soumettre l'ennemi sans combat.
Sun Zi


Revenir en haut
Karak le Borgne


Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2009
Messages: 34
Localisation: dans tes pires cauchemards

MessagePosté le: Jeu 22 Oct - 19:43 (2009)    Sujet du message: Le sénat Répondre en citant

A ces derniers mots, la foule rugit de colère:
"Et pourquoi pas mettre toute la capitale en feu, tant qu'on y est? Plutôt mourir que de laisser notre sort entre les brigands et de bandits! Jamais nous n'approuverons une telle proposition!
-Je suis d'accord! Nous n'allons pas laisser les bandits nous protéger! C'est contre nature!
-Je sais que vous voulez le bien de la Cité mais là, c'en est trop!
-Mais nous avons besoin de défenses!(tout le monde se tourna vers le jeune homme qui venait de prendre la parole) Tout comme vous, je voudrais rejeter cette idée contraire à l'éthique, mais nous ne pouvons pas nous permettre de laisser cette cité aux mains de l'ennemi! Imaginez: si nous nous faisons vaincre, ce choix se répercutera sur toutes les autres races et le monde sera exterminé! Pensez-vous vraiment que nos amis les nains méritent un tel sort?
-Nos amis?( Un vieux politicien borgne réputé pour avoir servi durant la Grande Guerre s'affirma) Il est vrai que durant la guerre ils ont été d'un grand secours. Nous n'aurions pas gagné sans eux. mais ce n'est plus le cas aujourd'hui! En ce moment, ils sont impliqués dans leurs propres conflits! Ils se moquent bien de ce qui peut nous arriver en ce moment même. Et, même s'il le voulait, ils ne nous aideraient pas. Et vous savez pourquoi? Parce que ces imbéciles de possessifs courts sur pattes ne voudraient pas que leurs soi-disant ennemis, car ils ne l'auraient jamais appris, en profite pour prendre leurs montagnes desséchées! Ils s'occupent bien plus de leur or que de la survie des autres espèces. Non, mon ami, si nous sommes vaincus, les nains auront mérité leur sort."
_________________
ita missa est
(la messe est dite)


Revenir en haut
Aramir Barca
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2009
Messages: 53
Localisation: contrées du nord

MessagePosté le: Ven 30 Oct - 19:29 (2009)    Sujet du message: Le sénat Répondre en citant

Un grand homme rêche, des cheveux gris encerclant son crâne comme une couronne de sagesse, se leva et dressa la main vers le ciel, indiquant ainsi qu'il désirait prendre la parole:

- Le Sénat va à présent se séparer et à la prochaine réunion, il délibérera pour prendre une décision concernant...
- Vieillards apathiques, le coupa violemment Karatus, c'est maintenant qu'il faut prendre une décision. l'heure est grave, et si nous n'agissons pas immédiatement...
- Le sénateur Karatus, trancha d'une voix glacée le Haut Sénateur Amartin qui avait demandé l'arrêt des délibérations, est exclus des dix prochaines réunions du Sénat pour outrage aux Hauts Magistrats et atteinte à l'ordre prédéfini des conseils sénatoriaux.

Le Général Tchang se leva avec fracas:

- Assez palabré, vieux fou, une décision doit être prise et elle doit être prise immédiatement!

Amartin lui lança un regard qui aurait pétrifié sur place un général barbare et toute son armée. Un regard si froid que les contrées du Nord auraient semblé posséder un climat clément. Le Général se rassit doucement, comme si'l n'y avait pas eu le moindre esclandre. Amartin hocha la tête d'un air altier:

- Bien. Le Général Tchang sera relevé de ses fonctions pour une durée de dix jours à compter de celui-ci. Fin du débat, réunion dans trois jours. Puisse le souffle des dragons éclairer vos esprits.

Les sénateurs répétèrent la formule du Haut Sénateur et se séparèrent. karatus bouillait intérieurement. Qu'à cela ne tienne. S'il n'avait pas l'accord du Sénat, il lui faudrait agir lui-même... 
_________________
L'art de la guerre, c'est de soumettre l'ennemi sans combat.
Sun Zi


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:31 (2018)    Sujet du message: Le sénat

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les enfants du dragon, forum de RP fantasy Index du Forum -> Les enfants du dragon, forum de RP fantasy -> la capitale Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Medieval by Mojy, © 2003, 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com