Les enfants du dragon, forum de RP fantasy :: Un monde de fantasy en rp, avec des nains, des magiciens, des dragons, des lycans, des vampires et un univers vaste qui n'attend que vous pour s'étendre...
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 




frontière

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les enfants du dragon, forum de RP fantasy Index du Forum -> Les enfants du dragon, forum de RP fantasy -> la chaîne des montagnes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Thorgan Tyliann


Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2009
Messages: 21
Localisation: forteresse naine

MessagePosté le: Mar 14 Avr - 11:13 (2009)    Sujet du message: frontière Répondre en citant

Godorack Balatar était sergent. Il avait pour mission d'emmener une bande de nains au-delà des frontières pour commencer la guerre contre les lycans. Quand il y pensait, il ne savait pas grand chose sur eux, comme pour tout les nains. Un jeune nain, d'à peine 80 ans s'avança.
"
On avance, monsieur?
-Je crois bien, oui."
Godorack regarda sa jeune recrue. C'était un soldat, et il risquait de ne jamais voir son siècle. Godorack se demanda pour quelle raison il avait bien pu s'enroler. Il demanda finalement à ses troupes d'avancer.

_________________
n'est folle que la folie
traduction:BASTON!!!


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 14 Avr - 11:13 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aramir Barca
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2009
Messages: 53
Localisation: contrées du nord

MessagePosté le: Mar 14 Avr - 11:29 (2009)    Sujet du message: frontière Répondre en citant

La procession avançait lentement dans l'immense et superbe étendu blanche. Le vent soufflait, froid, transportant des flocons qui allaient se perdre dans les cheveux des hommes et des femmes qui n'en avaient cure. Même les enfants ne s'en préoccupaient pas, trop occupés à leurs jeux et à courir partout au milieu des roulottes tirées par d'immenses louves blanches au pelage de neige. Aramir avançait tranquillement, presque immobile, en tête du cortège, son manteau de fourrure claquant au vent, les yeux perdus en direction de l'horizon.

A son côté se tenait Venteux, un loup gris presque aussi vieux que lui et avec qui il avait traversé bien des épreuves difficiles. Tout autour de la caravane se déplaçaient des soldats, l'arc sorti et la flèche prête, et d'autres loups. Tous guettaient car, dans ces régions, des attaques de vampires, de monstres ou d'hommes-bêtes étaient à craindre. Et mieux valait être prêt. La hache pendant au côté d'Aramir tapait contre sa jambe. Il savait s'en servir même s'il n'y avait jamais été contraint. Les enfants apprenaient très vite à se défendre dans ces contrées hostiles. Sauf depuis qu'il était devenu chef de clan. Il ne voulait pas que les enfants vivent dans la même crainte que celle qui avait été son enfance. Et il ne se passait pas un jour depuis sans qu'il se demandât s'il avait eu tort.

Soudain, les trois loups qu'ils avaient envoyé en éclaireur dévalèrent la colline enneigée pour les rejoindre. Aramir leva la main droite pour faire stopper la procession et s'agenouilla. Tempête se précipita vers lui et le vieil homme prit sa tête entre ses deux mains rugueuses. Leurs yeux humides se rencontrèrent et Tempête raconta ce qu'il avait vu. Aramir se releva et annonça à l'ensemble du groupe:

- Un groupe de nains en arme avance dans notre direction, à quelques lieux de là.

Le silence dû à la surprise devint pesant. Enfin, Tarn, un bon archer et un excellent bretteur à l'épée, demanda de la voix un peu aiguë du garçon qui n'a pas fini de muer:

- Mais, comment cela se fait-il? Les nains ne viennent pas dans nos contrées?
- Ceux-là l'ont fait, grommela Aramir.  

Le chef de clan alla rejoindre sa femme qui attendait, roide et immobile, le visage déterminé et froid comme un bloc de glace. Aramir lui ordonna doucement:

- Prend le contrôle de la procession, on te retrouvera. S'il vous arrive quoi que ce soit, ce sera à toi de les défendre. Je te laisse quelques loups.

Salamô hocha la tête et, comme elle se retournait, Aramir l'appela. Elle se tourna vers lui et il l'embrassa tendrement, la main glissée dans ses cheveux gris. Puis ils se séparèrent, elle vers les civils, les femmes les vieillards les enfants et les hommes qui étaient plus utile avec les autres qu'au combat, et lui avec ses guerriers et la majorité des loups. Venteux surtout. Il indiqua une falaise en bordure du chemin:

- On va les attendre là. Avec de la chance on les prendra par surprise et il n'y aura pas de véritable affrontement; Tant que vous le pouvez, tirez leur dessus. On enverra les loups pour les retarder. Allez, en route.

Et la phalange d'hommes qui n'avaient que rarement combattu, et jamais contre de tels ennemis, se mit en marche.
_________________
L'art de la guerre, c'est de soumettre l'ennemi sans combat.
Sun Zi


Revenir en haut
Thorgan Tyliann


Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2009
Messages: 21
Localisation: forteresse naine

MessagePosté le: Mar 14 Avr - 15:21 (2009)    Sujet du message: frontière Répondre en citant

"Chef!cria le jeune nain, Les lycans!
-Contournez la falaise! On va les prendre de flanc!"

Mais le plan de Godorack n'aurait pas pu fonctionner car des loups les chargèrent.

"Contrordre!beugla Godorack, Tenez la position! Ils vont voir ce que c'est que l'accueil que les nains réservent aux ennemis!"

Les loups arrivèrent à leur contact. Une paire de nains périrent, mordus au cou et perdant beaucoup de sang, mais les loups subirent des pertes plus importantes. Godorack perça le flanc d'un loup de sa hache et la planta dans son crâne. Voyant que sa nouvelle recrue avait des problèmes, Godorack tua le loup qui l'attaquait.
"Merci! Je..."
Il n'eût pas le temps de finir sa phrase. Une flêche lui transperça la gorge. Godorack ne se battit donc qu'avec plus de fureur.
_________________
n'est folle que la folie
traduction:BASTON!!!


Revenir en haut
Aramir Barca
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2009
Messages: 53
Localisation: contrées du nord

MessagePosté le: Sam 18 Avr - 12:35 (2009)    Sujet du message: frontière Répondre en citant

Sur le haut de la falaise, les lycans tiraient leurs flèches innombrables sous les vociférations et les encouragements mêlés de crainte de leur chef. Trop de loups étaient tombés au combat. Leurs corps ensanglantés jonchaient le sol, où ils étaient écrasés par les guerriers nains. Certains des soldats étaient tombés mais trop peu. Et l'affrontement était sans merci. les animaux bondissaient pour éviter les mortels coups de haches que les nains offraient avec fureur. Les canidés se jetaient parfois au coup de leur adversaire pour les tuer, mais ils avaient trop à faire pour rester en vie.

- Tirez! Surtout ne vous arrêtez pas.

Les nains gravissaient la falaise comme la lèpre sortant d'une plaie et remontant la jambe. La pluie de flèche s'abattait sur eux mais leurs armures et leurs boucliers les protégeait si bien qu'ils avançaient toujours plus. Aramir serra les dents. Si le corp-à-corps s'engageait, ils n'auraient aucune chance. Il espéra que Salamô saurait s'occuper du clan. Sans doute. Le loup est féroce quand il chasse, mais la louve se bat jusqu'à ce qu'elle ait perdu sa tête lorsqu'elle protège ses petits. Aramir banda son arc, l'enpenage de sa flèche venant caresser sa joue, et tira un trait qui alla tuer un ennemi.

Dans le chaos de la bataille, Venteux, le flanc gauche arborant une blessure sanguignolante, se jeta sur le nain qui semblait le chef de l'escouade. Un combat de titans débuta alors. Aucun n'arrivait à blesser l'autre dans cette danse de la mort au milieu des combats.
_________________
L'art de la guerre, c'est de soumettre l'ennemi sans combat.
Sun Zi


Revenir en haut
Thorgan Tyliann


Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2009
Messages: 21
Localisation: forteresse naine

MessagePosté le: Lun 20 Avr - 17:59 (2009)    Sujet du message: frontière Répondre en citant

Godorack se battait avec ardeur contre le loup. Celui-ci avait un certain avantage car il était beaucoup plus massif que le nain et avait un très grand avantage au corps à corps car Godorack avait besoin d'une certaine distance pour préparer ses coups. Les combattants, nains et loups, avaient formés une sorte de cercle humain autour du sergent nain et du grand loup, formant une sorte de colisée de mort dont aucun ne pourrait s'échapper sans avoir tué l'autre. Venteux avait réussi à metre son ennemi à terre et tentait de lui ouvrir sagorge de ses crocs. Alors que les canines s'enfonçaient de plus en plus profondément dans sa gorge, Godorack eut un ultime élan d'adrénaline: voyant qu'une flêche fusait vers lui, il utilisa toute la force qui lui restait pour mettre le loup dans la trajectoire de la flêche. La flêche vint se ficher dans la gorge du loup, éteignant net la dernière lueur de vie dans ses yeux. Un nain s'approcha de Godorack:
"Monsieur!
-Rattrappez-les... murmura Godorack dans un dernier souffle, il faut les rattraper, car telle est la volonté de notre souverain..."
Puis il mourut, étreint par son dernier ennemi. Ils reposèrent ici, les deux héros morts au combat. 
_________________
n'est folle que la folie
traduction:BASTON!!!


Revenir en haut
Aramir Barca
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2009
Messages: 53
Localisation: contrées du nord

MessagePosté le: Mar 21 Avr - 15:24 (2009)    Sujet du message: frontière Répondre en citant

Les morts jonchaient le sol, toujours plus nombreux, et la neige d'un blanc éclatant était maintenant rouge du sang des combattants. presque tous les loups y étaient passé, et ceux qui vivaient encore étaient éreintés. Et venteux était mort. Aramir sentit son coeur se serrer dans sa poitrine. Il avait connu ce loup alors qu'il était un petit bébé. Son père le lui avait offert; il l'avait élevé, ensemble ils avaient affrontés bien des épreuves...

Aramir essaya de ne plus y penser et tira. Il devait à tout prix empêcher les nains de gravir la pente. Sinon, ce n'était pas seulement des loups qui mouraient, mais certains de ceux qu'il avait juré de protéger. Soudain, jaillissant de derrière une colline enneigée, plusieurs lycans vétus de lourdes armures et montés sur de colossales loups au pelage gris argenté se jetèrent dans la bataille, tranchant les nains à l'aide de leur hallebardes. Aramir se demanda où ils avaient pu avoir ce superbe équipement. Seuls les vampires avaient accés aux mines. Dans tous les cas leur intervention était la bienvenue. Bientôt, il n'y eut plus un seul nain debout pour se battre. Tous autour d'Aramir lâchèrent un soupir de soulagement et certains prononcèrent même des hourras. Mais pas le chef de clan. Il avait le coeur trop lourd en pensant aux nombreuses pertes de la bataille.

Les cavaliers sur loups géants se débarassèrent de leur haume et l'un d'eux, probablement leur chef, les félicita d'une voix forte et musicale. Ses longs cheveux tressès descendaient dans son dos et il avait coupé sa barbe ce qui lui donnait un aspect assez jeune démenti par la profondeur de son regard. Aramir se présenta face à lui, mit un genoux en terre et baissa les yeux:

- Que l'esprit des loups veille toujours sur toi et les tiens, étranger, tu nous a sauvé d'un péril mortel. je suis Aramir Barca, chef de ce clan et pour cette nuit, si tu veux, mes tentes, mes vivres et mes chants sont tien.

Aramir attendit un moment. Le cavalier le regarda avec un sourire amusé avant de lui répondre:

- Tu es noble et brave, Aramir. Moi, Randwin, seigneur de la principauté lycanne, j'accepte ton invitation avec joie de ma part et de celle de mes compagnons.

  
_________________
L'art de la guerre, c'est de soumettre l'ennemi sans combat.
Sun Zi


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:26 (2018)    Sujet du message: frontière

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les enfants du dragon, forum de RP fantasy Index du Forum -> Les enfants du dragon, forum de RP fantasy -> la chaîne des montagnes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Medieval by Mojy, © 2003, 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com